Le FFS boycotte l’ouverture de la session de printemps du Parlement



Le FFS a boycotté ce mercredi l’ouverture de la session de printemps du Parlement. Le parti a préféré se recueillir symboliquement sur la tombe d’Aïssat Idir à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’UGTA.

Dans une déclaration, signée par le premier secrétaire Mohamed Nebbou, distribuée à la presse, le FFS a renouvelé ses critiques de la Loi de finances 2016 et de la révision constitutionnelle les qualifiant d’ « antinationale et antisociale » pour la première et de « véritable coup de force institutionnel et constitutionnel », pour la deuxième.

Source : Imad Boubekri

Laisser un commentaire