Le groupe LR prônera-t-il une refondation du projet européen?



Les hommes politiques français évoquent le référendum britannique dans leurs débats. La position du groupe Les Républicains (LR) semble être favorable à une refonte des institutions européennes tant les problèmes soulevés par le Brexit sont graves. Quelle est la place de ces questions dans la rhétorique du parti?

Dimanche dernier, l’ex-président français Nicolas Sarkozy a évoqué sur la chaîne France 2 la possibilité d’un référendum européen en France pour décider de la refondation des institutions européennes. Alain Juppé, autre candidat à la primaire de la droite, a indiqué dans une interview accordée au Monde qu’un référendum organisé en France sur l’Union européenne serait irresponsable.

Les différences qui peuvent être remarquées dans ces déclarations ne reflètent cependant de profondes divergences au sein de la force politique, estime Constance Le Grip, eurodéputée Les Républicains, dans un entretien accordé à Sputnik.

« M.Sarkozy a réitéré sa proposition de refondation de l’UE. Après la victoire du Brexit, on ne peut faire comme si de rien n’était. Remettre en chantier un nouveau projet, (…) l’actuel projet européen ne rencontre plus la faveur des peuples. Un nouveau traité (…) ne pourrait être ratifié en France que par un référendum ou par la voie parlementaire », souligne Mme Le Grip.

M.Juppé explique pour sa part qu’un référendum de type britannique, donc sur l’appartenance à l’Union européenne, serait irresponsable, et cette position est partagée par M.Sarkozy, indique l’interlocutrice de Sputnik.

Une refondation, une réforme possible du projet européen, c’est une idée qui est évoquée par les deux hommes politiques, conclut l’eurodéputée.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire