Le maire corse qui voulait expulser tous les Maghrébins est mort dans un accident de moto



Un maire d’une commune de Corse-du-Sud est mort, ce lundi 29 août, dans un accident de moto avec une arme et une somme de 104 000 euros dans sa sacoche, rapporte L’Express.

Âgé de 52 ans, Charles-Antoine Casanova avait appelé, il y a quelques jours, le maire de Sisco à « exclure définitivement tous les Maghrébins et leurs familles de son village » suite aux incidents qui ont eu lieu dans cette commune entre des Marocains de Furiani et des villageois sur une crique, rappelle la même source.

Ce maire avait alors suscité un mouvement d’indignation. Une pétition avait été lancée pour demander sa condamnation et a rassemblé 22 000 signatures.

Selon le site du magazine français, les enquêteurs « excluent toute hypothèse d’homicide ». Il cite une source judiciaire qui « évoque un accident de la circulation sans intervention d’un tiers ».

Source : tsa-algerie.com / Hadjer Guenanfa

Laisser un commentaire