Le ministre de la Santé reporte sa visite dans la wilaya: Les cancéreux de Mostaganem dans l’expectative



Il semblerait que le calvaire des cancéreux de la wilaya de Mostaganem n’est pas près de finir avec l’éloignement du dernier espoir qui leur restait de voir une radiothérapie implantée au chef-lieu pour réduire les longs et coûteux déplacements vers Oran pour une improbable séance de chimiothérapie. En effet, la visite du ministre de la Santé, prévue hier matin, a été finalement reportée, selon des sources ministérielles sans autres précisions.

Inévitablement, ce report de la visite officielle du premier responsable du secteur alimente actuellement moult spéculations et rumeurs sur les éventuelles raisons ayant conduit à ce report, certains sont même allés jusqu’à soupçonner un désaccord au sommet sur ce sujet, vu que l’État est en pleine opération de “serrage” de ceinture et que l’on claironne à qui veut l’entendre qu’il n’y a plus suffisamment de budget pour la réalisation des projets nationaux. Devant la forte mobilisation citoyenne, la première dans son genre dans les annales de l’histoire de Mostaganem, le ministre était pourtant sensible à cette demande samedi dernier, tout en demandant le temps d’étudier un plan de financement qu’il devait théoriquement annoncer lors de sa visite dans la wilaya, comme il a ouvertement débattu le projet avec le wali de Mostaganem, présent à Alger, sur les modalités techniques du projet, tout en souhaitant prendre le centre de la radiothérapie de Laghouat comme modèle. Selon les initiateurs de cette mobilisation citoyenne, “la réalisation d’une radiothérapie à Mostaganem, c’est aussi la fin du calvaire des déplacements vers Oran que connaissent ces patients et leurs familles.” Enfin, le ministre de la Santé était attendu hier à Tizi Ouzou pour une visite de travail et d’inspection.

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire