Le ministre de l’Habitat à propos de l’origine du nom Lavigerie Quand Tebboune confond entre un général et un cardinal



Le ministre de l’Habitat, Abdelmajid Tebboune, qui intervenait avant-hier lors d’une réunion avec les cadres de son département à Djenane El-Mithak, a étalé ses connaissances en matière d’étymologie des noms anciens des quartiers d’Alger. Ainsi, en abordant le chapitre de la Grande-Mosquée d’Alger, en chantier, il a parlé du lieu où elle est implantée, soit El-Mohammadia, en affirmant qu’il doit son ancienne appellation “Lavigerie” au nom d’un général français.

Ce qui n’est pas juste du tout. De nombreux lecteurs ont approché la rédaction pour apporter la correction. Il s’agissait plutôt du cardinal Lavigerie, qui fonda, deux ans après son arrivée en Algérie vers 1866, “la Société des missionnaires d’Afrique”, ou “Pères blancs”, puis “les Sœurs missionnaires de Notre-Dame d’Afrique”. Il décède à Alger en 1892 et laisse son nom, durant la période coloniale, à un quartier de la proche banlieue.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire