« Le Monde » aurait-il subi des pressions d’Alger ?



La couverture du scandale « Panama Papers » par le quotidien « Le Monde » n’aurait pas plu au clan Bouteflika.

Abdelaziz Bouteflika aurait fait pression sur Paris suite au traitement que lui a réservé Le Monde dans son édition de lundi. Le quotidien Le Monde a pondu le rectificatif suivant pour dédouaner le chef de l’Etat : « Précision : contrairement à ce que la photo en ‘une’ du Monde daté du 5 avril (édition imprimée) a pu laisser croire, le nom du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, n’apparaît pas dans les «Panama papers». Ce sont des proches du chef de l’État qui sont soupçonnés d’avoir détourné une partie des ressources du pays, comme le relève l’article ci-dessus, paru en page 7 du quotidien ».

Le quotidien français du soir a mis dans sa première page la photo d’Abdelaziz Bouteflika à côté les chefs d’Etat directement cité par les révélations du scandale Panama Papers. Pourtant au coeur de l’article, le quotidien ne cite que des « proches » du chef de l’Etat comme Farid Bedjaoui, Chakib Khelil, Omar Habour, réfugié en France.

A l’heure actuelle des révélations (d’autres informations seront publiées, selon le Consortium international des journalistes d’investigations (ICIJ), le chef de l’Etat ou sa famille directe n’est pas touchée par ce scandale. Cependant, il est manifeste que les proches du clan éclaboussés par des scandales financiers comme Abdeslam Bouchouareb, Chakib Khelil, Amar Ghoul, Amar Saadani, demeurent intouchables pour la justice en Algérie.

L. M.

« Le Monde » aurait-il subi des pressions d’Alger ?

L’article en question

« Le Monde » aurait-il subi des pressions d’Alger ?

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lematindz.net

Laisser un commentaire