Le nombre des Omras de Ramadhan a chuté de 60%



Le président de l’Union nationale des agences de tourisme et de voyages, Elias Senouci, a annoncé la suppression des quotas, prônée par l’Arabie saoudite, pour les pèlerins algériens à la Omra aux Lieux saints de l’islam.

De plus, il a révélé que les demandes de la Omra auprès des agences de voyage ont chuté de 60%, par rapport aux années précédentes, durant ce mois sacré du Ramadhan, à cause du faible pouvoir d’achat des Algériens dû à l’austérité et les priorités de l’heure que sont les formules de logements dans toutes leurs formes, en plus de la cherté du voyage à cause de la faible parité du dinar par rapport au dollar ce qui a poussé les autorités saoudiennes à supprimer le système des quotas pour les Algériens en raison du petit nombre inscrit sur les listes de personnes à aller accomplir cette Omra.

Par ailleurs, il a précisé que l’ambassade d’Arabie saoudite a cessé de délivrer les visas pour la Omra jeudi passé et que le dernier départ aux Lieux saints de l’islam pour son accomplissement aura lieu le 22 ou le 23 du mois en cours.

Pour rappel, le coût pour cette année de la Omra du Ramadhan a été évalué entre 29 et 35 millions selon le nombre de jours et selon le lieu de résidence.

Echoroukonline.com

Laisser un commentaire