Le nombre maximal des super-Terres dans le Système solaire dévoilé



Les scientifiques américains Benjamin Bromley et Scott Kenyon ont présenté leur évaluation du nombre maximal possible de super-Terres qui auraient pu se former dans le Système solaire. Le terme « super-Terre » est employé pour désigner une planète dont le poids excède celui de la Terre jusqu’à 10 fois.

Les physiciens ont publié les résultats de leur recherche dans la Librairie de l’Université Cornell, sur le site arxiv.org. La formation des super-Terres et notamment le temps nécessaire à ce développement font l’objet de leur article.

Les scientifiques estiment que 10 super-Terres au maximum ont pu se former dans le cercle gravitationnel instable des objets spatiaux circulant autour du Soleil.

Le processus de leur formation prend beaucoup de temps. Si les objets spatiaux concernés se forment à une distance de 250 unités astronomiques du Soleil, leur formation peut exiger de 100 à 250 millions d’années. Et si ces objets spatiaux se forment à une distance trois fois plus grande, alors ce processus peut prendre un ou deux milliards d’années.

L’apparition d’un nombre plus élevé de super-Terres est possible dans une période de temps qui excède l’âge actuel du Système solaire. Dans cette situation, le nombre de 10 peut être considéré comme assez exact.

L’étude de la formation des super-Terres éloignées du Soleil est accompagnée de la recherche effectuée par les mêmes scientifiques concernant le scénario de la formation des super-Terres proches du Soleil. Dans ce cas-là, certaines d’entre elles se transforment en planètes qui sont projetées plus loin dans le Système solaire, suite à l’influence gravitationnelle.

Ces derniers temps, les études concernant le Système solaire présentent des découvertes et des évaluations très importantes. Les chercheurs Mike Brown et Konstantin Batyguine de l’Institut technologique de Californie à Pasadena (Etats-Unis) ont récemment décrit l’orbite d’un objet spatial inconnu qui devrait être la neuvième planète du Système solaire. Cet objet spatial est dix fois plus lourd que la Terre.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire