Le pape François provoque la polémique après des propos sur « l’invasion arabe »



Des propos tenus par le pape lors d’une rencontre privée avec une délégation de 33 catholiques français de gauche, à Rome, provoquent la polémique. C’est l’hebdomadaire La Vie qui a d’abord évoqué les propos du pape François dans un article publié hier.

« Combien d’invasions l’Europe a connu tout au long de son histoire ! Elle a toujours su se surmonter elle-même, aller de l’avant pour se trouver ensuite comme agrandie par l’échange entre les cultures », a indiqué le Pape, en considérant que l’« on peut parler aujourd’hui d’invasion arabe », sur le Vieux continent.

Ces propos ont été largement repris par les médias et les réseaux sociaux. Ce qui a rapidement fait réagir Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction de La Vie, présent à Rome durant la rencontre qui a eu lieu mardi 1er mars. Ce dernier a déclaré au journal Le Monde que le Pape n’a en aucun cas l’intention d’appeler au « choc des civilisations (…) Tout l’entretien dit le contraire. Pour lui, avec l’islam, il n’y a qu’une solution, c’est le dialogue. Aucun de ses discours ne prête à la moindre confusion », précise-t-il.

Durant la rencontre organisée par le courant des Poissons Roses, la question de la laïcité en France a également été discutée. La France, qui est continuellement en débat sur ce sujet, possède une « laïcité incomplète », selon le pape François.

« Même un athée peut avoir une intériorité. (…) Une critique que j’ai envers la France est que la laïcité résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous-culture. La France n’a pas encore réussi à dépasser cet héritage », estime ainsi le pape.

Source : Zahra Rahmouni

Laisser un commentaire