Le Pape François refuse d’associer l’islam au terrorisme (Vidéo)



Le Pape François a refusé, dimanche 31 juillet, d’associer la religion musulmane aux attaques terroristes commises en son nom. De retour de Pologne, le souverain pontife, qui était interrogé par des journalistes dans l’avion, a expliqué qu’il serait injuste de faire un parallèle entre l’islam et la violence, arguant que les catholiques pouvaient être autant violents que les musulmans.

« Je n’aime pas parler de violence islamique, parce qu’en feuilletant les journaux je vois tous les jours que des violences, même en Italie: celui-là qui tue sa fiancée, tel autre qui tue sa belle-mère. Ce sont des catholiques baptisés. Ce sont des catholiques violents. Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique », a-t-il déclaré.

Pour le pape François, la majorité des musulmans n’est pas violente, assurant  que l’islam n’a aucun lien avec le terrorisme. « Ce n’est pas juste et ce n’est pas vrai. J’ai eu un long dialogue avec le grand imam de l’université Al-Azhar et je sais ce qu’ils (les musulmans) pensent. Ils cherchent la paix, la rencontre », a-t-il ajouté.

Qualifiant l’organisation État islamique de « petit groupe fondamentaliste », le Pape François a associé la montée de cette dernière à la marginalisation des jeunes, faisant référence à ceux qui ont été embrigadés par Daech.

« Combien de jeunes, nous, Européens, avons-nous laissé vides d’idéal, qui n’ont pas de travail, s’approchent de la drogue, de l’alcool. Ils vont là-bas et ils s’enrôlent dans les groupes fondamentalistes », a-t-il souligné avant d’ajouter « le terrorisme grandit lorsqu’il n’y a pas d’autre option ».

Source : tsa-algerie.com / Nacereddine Benkharef

Laisser un commentaire