Le Parc national de Gouraya ravagé par les flammes



Il constitue l’un des sites qui font la réputation de Béjaia et attirent de nombreux touristes : le Parc national de Gouraya a été ravagé par un gigantesque incendie qui s’est déclaré jeudi en fin d’après midi et qui n’est toujours pas encore maîtrisé ce vendredi après-midi, a-t-on appris d’une source locale.

En raison de l’ampleur de l’incendie et faute de moyens conséquents au niveau de la wilaya, sans compter l’absence de points d’eau au niveau du parc et la nature du terrain accidenté, les autorités ont dû demander l’assistance des services de cinq wilayas limitrophes, Sétif, Jijel, Bordj-Bou-Arreridj, Bouira et Tizi-Ouzou, selon un responsable de la protection civile interrogé par la radio Soummam.

Ce vendredi après-midi, de nombreux agents sont déployés notamment sur la partie est du parc, comme du côté du Cap Carbon et de l’hôtel des Cimes pour empêcher une éventuelle propagation des feux vers le port pétrolier.

Aucune victime n’est à déplorer, selon notre source. Mais les habitants ont vécu deux jours d’enfer, notamment ceux qui résident à la lisière du parc. « On peut dire que le feu est maîtrisé à 80 % et il est en nette régression pour l’heure », a indiqué notre source.

On ignore les causes de cet incendie, mais notre source n’exclut pas, au regard du point de départ de l’incendie, qu’il serait dû à des opérations d’incinération par quelques particuliers, à qui le feu a du échapper. Treize communes de la wilaya de Béjaia sont touchées par des feux de forêts ce week-end.

Source : tsa-algerie.com / Sonia Lyes

Laisser un commentaire