Le pétrole se maintient au-dessus de 50 dollars aidé par le dollar



Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi à New York, soutenus par l’affaiblissement du dollar et après des stocks américains en demi-teinte.

Le cours du baril de « light sweet crude » (WTI), référence américaine du brut, a progressé de 26 cents à 50,44 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

« Le dollar s’est affaibli au cours de la journée et c’est probablement le principal moteur », a expliqué Kyle Cooper de IAF Advisors. Le brut, libellé en dollar devient moins onéreux et donc plus attractif pour les opérateurs utilisant d’autres monnaies quand le cours du billet vert baisse.

Par ailleurs, le ministère américain de l’Energie (DoE) a publié jeudi des chiffres hebdomadaires en demi-teinte. « Le chiffre du brut, le plus scruté a fortement augmenté », a expliqué Kyle Cooper.

Lors de la semaine achevée le 7 octobre, les réserves commerciales de brut ont augmenté de 4,9 millions de barils, ce qui est plus marqué que les attentes des analystes. Les stocks d’essence et de produits distillés ont en revanche cenregistré un recul plus important qu’anticipé. Ces deux mouvements s’expliquent par « une baisse inattendue de l’utilisation des raffineries », a indiqué Tim Evans de Citi dans une note.

Au total, tous produits confondus, les réserves américaines de pétrole sont en recul, ce qui a pu apporter un peu de soutien aux cours. Principal facteur encourageant parmi les chiffres du DoE, la demande reste forte aux Etats-Unis pour le brut et pour l’essence, en hausse par rapport à l’année dernière.

AFP

Source : lematindz.net

Laisser un commentaire