Le port de Bgayet en pôle position



Avec un quart des importations et exportations algériennes qui y transitent, le port de Bgayet est de très loin le plus performant. Les marchandises …

En organisant, ce jeudi au campus d’Aboudaou, une journée d’études sur la place de la logistique dans le cadre du développement régional, le forum des chefs d’entreprises a donné l’occasion au directeur de l’entreprise portuaire de Bgayet de donner des statistiques qui confirment l’importance de son port dans la perspective de l’indépendance de la Kabylie.

Avec un quart des importations et exportations algériennes qui y transitent, le port de Bgayet est de très loin le plus performant. Les marchandises débarquées dans ses quais représentent  le tiers de la consommation de toute la population algérienne. Sa position stratégique et son pôle agroalimentaire y sont pour beaucoup, a souligné  le premier responsable du port dans sa communication.

L’Algérie  enregistre un trafic annuel de 42 millions de tonnes de marchandises  dont 12 tonnes sont débarquées au port de Bgayet d’où elles seront acheminées vers une douzaine de millions d’habitants de l’Est algérien. Comme quoi, le port de Bgayet se positionne en principal relais pour l’approvisionnement des régions voisines de la Kabylie. Mais l’orateur fera part des contraintes liées au réseau routier et à celui du transport ferroviaire.

En effet, voulant confiner la Kabylie dans le sous-développement, le pouvoir d’Alger a exclu Bgayet du projet de l’autoroute Et-Ouest. Ce n’est  qu’après la sonnette d’alarme tirée, à l’époque par le président de l’APW, qu’il y a eu un  semblant d’accord pour la réalisation d’une pénétrante, devant relier le port de Bgayet à cette autoroute à hauteur d’Ahnif, à Tuviret, laquelle, d’ailleurs, n’a pas encore vu le jour.

 Massidida pour Tamurt   

Source : tamurt.info

Laisser un commentaire