Le réchauffement climatique coûtera 2.000 mds USD à l’horizon 2030



Dans son rapport publié mardi, l’Onu prévient que l’envolée des températures aura des effets sur l’économie mondiale.

L’économie mondiale risque de perdre plus de 2.000 milliards de dollars d’ici 2030 (1.815 mds EUR) en raison de la baisse de la productivité entrainée par le réchauffement climatique, stipule le rapport établi par les Nations unies.

Comme l’indiquent les experts de l’organisation internationale, la hausse des températures  rendra impossible l’activité dans certains coins de la planète. En conséquence, une chute du PIB est attendue dans 43 pays du monde, avant tout dans la région asiatique: en Indonésie, en Malaisie, en Chine, en Inde et au Bangladesh.

Ainsi, en Indonésie et en Thaïlande, le PIB pourrait reculer de 6% à l’horizon 2030, en Inde de 3,2%, et en Chine de 0,8%, précise l’agence Reuters.

Le changement climatique allongera la durée de la saison estivale et augmentera d’avantage la courbe des températures, ce qui nécessitera une hausse du temps de repos des employés, explique Tord Kjellstrom, directeur de la Fondation internationale de la santé et de l’environnement de la Nouvelle- Zélande.

Et de préciser que ce sont les personnes engagées dans l’agriculture, dans l’industrie et dans d’autres secteurs où la charge physique est lourde qui sont exposées plus que les autres à cette menace.

Tord Kjellstrom a ainsi exhorté les pays à adopter des mesures décisives afin de lutter contre le réchauffement climatique.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire