Le Tokyo Game Show fête ses 20 ans



«Nous espérons que le premier nouveau modèle, plus compact et moins onéreux, va toucher un éventail plus large de joueurs», a déclaré lors d’une …

JaponLa grand-messe du jeu vidéo a ouvert ses portes jeudi, embrassant un nombre croissant de divertissements numériques.

Créé en 1996 et ayant même connu jusqu’à deux éditions par an, le «TGS» a vu passer toutes les modes et tendances et célébré toutes les évolutions techniques du jeu vidéo devenu transgénérationnel. Cette année, pas de réelle nouvelle console, juste deux évolutions de la PlayStation 4 de Sony: une plus grand public, une autre plus tournée vers les technophiles.

«Nous espérons que le premier nouveau modèle, plus compact et moins onéreux, va toucher un éventail plus large de joueurs», a déclaré lors d’une conférence de presse mardi Atsushi Morita, PDG de Sony computer Entertainment Japon et Asie.

PlayStation VR

Moins d’un mois avant sa commercialisation, c’est toutefois sans doute davantage le casque de réalité virtuelle PlayStation VR du même Sony qui devrait tenir la vedette avec la présentation de jeux et autres contenus spéciaux pour cet objet qui plonge le joueur à l’intérieur d’un espace numérique aussi vrai que nature.

«Il ne s’agira pas uniquement de jeux, mais aussi de scènes de concerts, d’événements divers et de documentaires», a insisté M. Morita. Plus de 100 jeux pour le casque VR de Sony et ceux des concurrents HTC, Samsung et Oculus sont présentés cette année. Et «30% de tous les titres montrés au salon sont pour les smartphones et tablettes iOS (iPhone, iPad) ou Android, ce qui montre la popularité continue des jeux pour ces appareils», soulignent les organisateurs.

230’000 visiteurs

A noter que, comme à son habitude, Nintendo ne participe pas à ce salon. Le pionnier nippon du secteur, qui doit présenter prochainement une nouvelle console pour le moment appelée «NX», est toutefois en partie représenté par les studios qui développent pour lui des contenus.

Plus de 600 exposants, dont plus de la moitié en provenance de l’étranger, prennent part à ce gigantesque événement où sont montrés pas moins de 1520 jeux dans tous les genres et toutes les plateformes. Environ 230’000 visiteurs sont attendus au cours des quatre jours de ce salon où s’attroupent aussi des centaines de «cosplayers», individus déguisés en personnages de mangas, de dessins animés ou de jeux vidéo.

(afp/nxp)

Source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire