Le village Taza supprime la langue arabe des panneaux de signalisation



TAZA (Tamurt) – Louable initiative que celle entreprise par le comité du village Taza, localité de Larvaa Nat Iraten, 30 km au sud-est de Tizi Wezzu. En effet, pratiquement l’ensemble des habitants de ce beau village ont décidé de supprimer la langue arabe des panneaux de signalisation et de la remplacer par les écrits en tamazight.

Ils ont même opté pour les caractères Tifinagh pour la transcription des nouvelles plaques de signalisation récemment installées.  Les villageois de Taza, n’ont pas seulement supprimé la langue arabe de leurs champs visuels, mais ils ont décidé de garder la langue française.  “Tamazight est notre langue et elle s’impose de fait, pour la langue étrangère on a opté pour une langue universelle qui est le Français et c’est de notre droit le plus absolu”, a déclaré un habitant de ce village qui a pris une décision hautement symbolique et même historique.

Une décision faut-il le préciser démocratique puisqu’elle a été soumise au vote des villageois. C’est une façon pour les Kabyles de réaffirmer leur attachement à leur langue et identité et leur rejet de la langue arabe imposée depuis l’époque de la colonisation française. Au fait, c’est un acte à méditer à travers toute la Kabylie.

Lounès B pour Tamurt

Source : Lounès B

2 thoughts on “Le village Taza supprime la langue arabe des panneaux de signalisation

  • 3 mars 2016 at 19 h 18 min
    Permalink

    C’est village ighzer amokrane ouzellaguen cette photo

    Reply
    • 4 mars 2016 at 7 h 22 min
      Permalink

      Vous etes serieux les gars vous navex pas honte de parler de ce fait anodin. Supprimer la langue arabe des panneaux de sognalisation du village suscite une tres grande fierté chez nous les kabyles et non seulement ça nous avons adopté une langue universelle, le francais parlé pas les anciens indigenes et la France meme pas au complet et nous sommes fiers. de cet exploit. Nous sommes la honte parce que nous croyons que la langue arabe est l »ennemie des représentations d’une langue orale qui doit son existence à.un projet de revanche orchestré par la France coloniale et qui n’ a pas digéré le fait que les Algériens l’ont chassée de chez nous. Il ne faut pas se leurer parce que l’Arabe restera tant que cette terre reste musulmane parce que la langue du coran est utilisée par 2 milliards de personnes ne ce serait que dans leurs prières. Je ris dans ma barbe quand je lis des aneries comme ça.

      Reply

Laisser un commentaire