Législatives très incertaines en Macédoine



Troubles Le principal parti d’opposition est convaincu que les législative ne pourront pas avoir lieu le 5 juin comme prévu.

Le chef du principal parti d’opposition macédonien Zoran Zaev s’est dit vendredi convaincu d’un report des élections législatives anticipées prévues le 5 juin.

«Je sais que ces élections ne se tiendront pas le 5 juin. Nous savons tous qu’elles vont être reportées», a déclaré Zoran Zaev, dirigeant du SDSM (centre gauche). Il fonde son avis sur des discussions nouées entre la communauté internationale et des partis politiques macédoniens, a-t-il précisé.

Selon Zoran Zaev les conditions ne sont pas réunies pour des élections libres et équitables. Il s’exprimait après une réunion avec le médiateur envoyé par Berlin Johannes Haindl. Si les conditions étaient réunies, une tenue du scrutin en «automne serait une bonne chose pour nous, parce que le pays a besoin d’élections rapidement», a-t-il ajouté.

Blanchies par décret

Trois des quatre principaux partis macédoniens, soit le SDSM dont fait partie Zoran Zaev, ainsi que le DUI (allié du parti au pouvoir VMRO-DPMNE, droite conservatrice), et le DPA (opposition), ont décidé de ne pas présenter de candidats à ces élections.

Elles avaient été convoquées dans le cadre d’un accord conclu à l’été 2015 entre forces politiques macédoniennes sous l’égide de l’Union européenne pour sortir l’ex-république yougoslave d’une interminable crise politique.

Climat dégradé

Cette crise qui paralyse depuis deux ans cette république du sud des Balkans s’est brutalement envenimée le 12 avril quand le président Gjorge Ivanov a blanchi par décret plus de 50 personnalités susceptibles d’être impliquées dans un scandale d’écoutes illégales et de corruption.

Comme les Etats-Unis, l’UE avait alors estimé que les conditions n’étaient pas réunies pour tenir le scrutin le 5 juin. Bruxelles avait jugé que son maintien malgré la crise actuelle était contraire à l’accord arraché par l’UE en juillet 2015. (ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire