« L’enfant des Aurès », le premier roman de Zine Bakhouche



« L’enfants des Aurès » publié récemment aux Editions Baudelaire (France) est le premier roman de Zine Bakhouche.

« Chaque matin, je rêvais d’une grasse matinée, mais mon père ne l’entendait pas de cette oreille. Brutale était sa façon de me presser d’amener le troupeau pour la pâture. Ma pauvre mère, n’osant pas le contredire, me servait le petit-déjeuner dans un désordre total… ». Ce sont les souvenirs d’enfance que l’auteur Zine Bakhouche invoque pour nous faire découvrir les Aïth Lammouche (Nememcha) et leur mode de vie. Pratiquant l’agro-pastoralisme ; cette grande tribu chaouie a su à travers les siècles concevoir et préserver un certain ordre social et politique.

« L’enfants des Aurès » publié récemment aux Editions Baudelaire (France) est le premier roman de Zine Bakhouche.

Né en 1954 à Babar(Khenchela), après des études à l’université de Constantine, Zine Bakhouche a occupé le poste d’enseignant chercheur à l’institut d’architecture de Biskra de 1986-1999. Il présentera en 2002 une thèse de doctorat sur le thème « Structures commerciales et dynamique urbaine : cas de Biskra’’ à l’université d’ d’Aix-en-Provence où il enseigne aujourd’hui. Il est également l’auteur de « Aurès-Nememcha : mutation d’une région: le cas des Ouled-Rechache et Djebel-Chechar » une monographie sur les Aurès-Nememcha. Il travaille actuellement à la rédaction de son deuxième roman.

Jugurtha Hanachi

Lire l’article depuis sa source : lematindz.net

Laisser un commentaire