Les 4 réseaux sévissaient entre le Maroc, l’Algérie, la Libye et l’Europe: Saisie de 17 milliards de résine de cannabis



Pas moins de 46 quintaux de résine de cannabis, d’une valeur de 17 milliards, ont été saisis à la frontière algéro-marocaine par les unités de la Gendarmerie nationale.

La drogue dissimulée sous des cartons de fruits et légumes, sur lesquels étaient écrits “Made in Morocco” et “Aigle”, était destinée à être convoyée par quatre réseaux constitués de 17 individus, dont 4 repris de justice. L’enquête préliminaire a révélé qu’un président de club de football de l’Ouest est également impliqué dans ce trafic organisé.
Le mis en cause, qui fait partie d’une filiale de 7 individus, a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi au même titre que les éclaireurs à bord de trois véhicules de type Seat Ibiza et Peugeot 208 et 307. Contacté par nos soins, le colonel Abdelhamid Kerroud a révélé que ces quatre réseaux avaient préparé leurs convois depuis plusieurs mois pour acheminer le kif traité, de premier choix, via Tlemcen, Naâma, en passant par Reggane et In Salah (Adrar) pour atteindre la Libye.
Selon le colonel Belkacem Ferhat, “les investigations entreprises ont révélé que ces narcotrafiquants ont emprunté des routes secondaires et des pistes. Il s’agit de réseaux impliquant des Marocains, des Algériens, des Libyens, des Tunisiens et des Européens, d’autant que l’Europe est la destination finale de cette drogue”.
Selon notre interlocuteur, les éclaireurs touchaient une moyenne de 300 millions par convoi et bénéficiaient de complicités dans les wilayas de Tlemcen, de Saïda, de Mascara, de Chlef, de Naâma, d’El-Bayadh et de plusieurs wilayas du Grand-Sud.
Il aura fallu le déploiement de deux hélicoptères et le concours des populations nomades pour arriver à bout de ces narcotrafiquants dans les zones enclavées du Sud-Ouest. Ce n’est que vers 1h du matin que les unités de la Gendarmerie nationale ont intercepté le dernier réseau sur la RN95 reliant Ras-Elma (Naâma) à El-Bioudh (Saïda).
Le convoi, escorté par une Seat Leon, une Peugeot 307 et une Peugeot 208, a été surpris par un impressionnant dispositif.
La fouille desdits véhicules a permis, grâce à l’intervention de la brigade cynophile, la découverte dans le camion de 11 quintaux de kif traité en 35 colis et des plaquettes portant tous la mention “Aigle”, une variante de cannabis prestigieuse destinée à l’exportation vers l’Europe.
La fouille a aussi permis aux enquêteurs de saisir de grosses sommes d’argent en dinars et une dizaine de téléphones portables sur les individus, âgés entre 22 et 52 ans. Selon la même source, les mis en cause ont été présentés aujourd’hui devant le procureur de la République près le tribunal de Mechria.
FARID BELGACEM

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire