Les barrages les plus anciens au monde mis à jour en Chine



Des barrages sophistiqués, construits il y a entre 4.700 et 5.100 ans, soit plus anciens que les digues de l’Egypte antique, ont été découverts par des archéologues de l’Institut archéologique et du patrimoine du Zhejiang.

La trouvaille archéologique a déjà été qualifiée de plus ancien système de gestion de l’eau mis à jour en Chine, rapporte l’édition China Daily.

« Ceci révèle des compétences de planification et de construction complexes et peut donner de nouveaux horizons aux études sur l’ancienne civilisation chinoise », a déclaré Yu Bing, expert de l’Académie chinoise de l’héritage culturel.

Bien qu’une section de ce barrage ait été découverte en 1990, des fouilles substantielles ont été menées entre juin 2015 et janvier 2016. A ce jour, les archéologues ont mis à jour 11 digues sur un terrain d’une superficie totale de 100 kilomètres carrés. La longueur de la section préservée atteint 6,5 km. Ces digues ont été découvertes sur la rive sud du fleuve Yangtsé.

​Les scientifiques ignorent les raisons qui ont poussé les habitants de la Chine ancienne à ériger un système de digues aussi sophistiqué. Les archéologues supposent que ces barrages étaient utilisés pour prévenir les inondations.

Construites il y a 4.000 ans, les digues les plus anciennes ont été antérieurement découvertes en Egypte et en Mésopotamie (entre l’Euphrate et le Tigre dans l’actuel Irak). Mais contrairement à celles de Chine elles servaient à l’irrigation des terres sèches.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire