Les diplomates russes font tout pour ramener les supporteurs condamnés



Aujourd’hui 17 juin, les représentants du consulat général de Russie rencontreront à Marseille, en compagnie d’avocats, les fans russes condamnés à la prison afin d’examiner toutes les possibilités de les rapatrier en Russie.

« Le 17 juin à Marseille il est prévu que les représentants du consulat général de Russie rencontreront les citoyens russes inculpés », annonce le communiqué publié sur le site officiel du ministère russe des Affaires étrangères.

Selon le document, les diplomates russes ainsi que les avocats des fans de football russes qui ont été condamnés en France après les émeutes à Marseille espèrent faire revenir les Russes dans leur patrie.

« Les diplomates du service consulaire de l’ambassade et du consulat général à Marseille fournissent toute l’assistance nécessaire aux prisonniers et citoyens russes blessés, sont en contact permanent avec eux et leurs familles ainsi qu’avec les représentants des autorités locales », assure le ministère russe.

Trois supporters russes ont été condamnés jeudi à un à deux ans de prison ferme avec mandat de dépôt et deux ans d’interdiction de territoire pour leur participation présumée aux violences de Marseille.

Après le match ayant opposé les Russes aux Anglais samedi à Marseille, des troubles ont éclaté au stade. Suite à cet incident, la Russie a été sanctionnée par l’UEFA mardi, se voyant infliger une suspension avec sursis suite aux violences de ses supporters.

Rappelons que mardi, les forces de l’ordre françaises ont bloqué un car qui conduisait à Lille des dizaines de supporters russes. Les 43 personnes se trouvant à bord du véhicule ont été transportées à Marseille et mises en garde à vue. Vingt d’entre elles doivent être prochainement expulsées et les 20 autres ont été remises en liberté.

Suite à cet incident, l’ambassadeur de France en Russie Jean-Maurice Ripert a été convoqué mercredi au ministère russe des Affaires étrangères. Le département a notamment réprouvé le traitement discriminatoire infligé aux supporters russes à l’Euro 2016 de football et a prévenu que toute alimentation de sentiments antirusses pourrait aboutir à une dégradation des relations entre la France et la Russie.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire