Les eurosceptiques italiens proposent des monnaies alternatives ou un Euro 2



Le parti italien Mouvement 5 étoiles (M5S), eurosceptique et d’opposition, soutenu par ses succès importants aux élections locales, a utilisé sa force croissante pour proposer un référendum national sur le maintien ou non de l’euro.

« Nous voulons un référendum consultatif sur l’euro. L’euro tel qu’il existe aujourd’hui ne fonctionne pas. Soit nous aurons des monnaies alternatives, soit un +Euro 2+ », a déclaré Luigi Di Maio, vice-président de la chambre basse du parlement italien.

Bien que de tels référendums sur l’appartenance à l’UE ou sur le maintien de l’euro ne soient qu’un test de l’opinion publique, car la loi italienne ne permet pas aux référendums de modifier les traités internationaux, une victoire enverrait un signal clair au gouvernement.

Le M5S, qui attend avec impatience le résultat du référendum britannique sur l’opportunité de quitter l’UE, appelle à deux monnaies différentes en Europe, l’une pour les pays riches du nord et l’autre pour les pays du sud.

« Nous attendons maintenant les résultats du référendum sur le Brexit. Le seul fait qu’un pays comme le Royaume-Uni tient un référendum sur l’opportunité de quitter l’UE signale l’échec de l’Union européenne », a indiqué M.Di Maio.

Le mouvement a récemment remporté 19 des 20 élections municipales, y compris la capitale Rome et la capitale industrielle du nord Turin.

Les résultats ont porté un coup dur au Parti démocrate (PD) du premier ministre Matteo Renzi et ont été salués par les partisans du M5S comme un possible tremplin vers le gouvernement national.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire