Les hommages aux victimes du massacre d’Odessa affluent de différentes parties du monde



Bruxelles, Londres, Berlin et Moscou, ne se sont pas restés indifférentes à la tragédie qui a coûté la vie, il y a deux ans, à 48 personnes dans la Maison des syndicats d’Odessa. Avec des ballons noirs ou des fleurs, des gens leur ont rendu hommage.

Laisser un commentaire