Les imams priés de combattre la pensée excommunicatrice



Les participants à une journée d’étude sur “le rôle de l’imam dans la préservation de la référence religieuse et nationale” ont invité les imams à contribuer à combattre par le Coran et la Sunna la “pensée excommunicatrice”. “Il faut commencer à prévenir contre cette pensée avant qu’elle ne se transforme en comportements”, a indiqué dans son intervention Nasreddine Daoud, cadre à la Direction des affaires religieuses, qui a relevé que la clémence, la tolérance et la fraternité sont des valeurs fondamentales de l’islam contrairement à ce que prêchent les tenants de cette pensée “déviationniste”. Mohamed-Idir Saïb, directeur central au ministère des Affaires religieuses et des Waqfs, a estimé, de son côté, que l’imam a un “rôle vital” dans l’approfondissement des valeurs de citoyenneté, de loyauté sincère envers la patrie et d’attachement à tout ce qui est algérien. Estimant que les prêcheurs de la pensée excommunicatrice divisent les rangs de la nation, M. Saïb a invité les imams à diffuser, lors des prêches de la prière du vendredi, les “idées qui renforcent la cohésion sociale et la référence religieuse nationale” et “contrent les velléités extrémistes”.

APS

Source : APS

Laisser un commentaire