Les militants du MAK arrêtés à Kherrata ont été relâchés



Moins de trois heures après leur arrestation, les militants du MAK ont été relâchés par la police de Kherrata après voir subi, individuellement, un interrogatoire. Les raisons de leur présence massive en cette journée au tribunal de Kherrata et leur appartenance politique ont fait partie des questions posées durant l’interrogatoire.

En tout, ils étaient onze militants du MAK de la région de Souk El Tenine et Melbou et une dizaine de citoyens, présents pour d’autres motifs au tribunal de Kherrata, à avoir été arrêtés par la police. Selon Mouloud Mebarki que nous avons joint au téléphone, il y avait une armada de policiers dont les unités d’intervention à être présentes dès les premières heures de la matinée aux alentours du tribunal.

Ce qui prouve que l’assemblée générale tenue par les militants de cette région et le mot d’ordre donnée pour une présence de soutien au militant Balti est arrivé « aux oreilles » de la police.

Massidida pour Tamurt  

Source : tamurt.info

Laisser un commentaire