Les officiers généraux et les officiers supérieurs en retraite soumis à l’obligation de réserve



Le Conseil des Ministres de ce mardi a approuvé deux avants projets de loi qui soumettent les officiers généraux et les officiers supérieurs à la retraite, à l’obligation de réserve.

Autrement dit, ils ne pourront plus, une fois, libérés des obligations militaires, de s’épancher dans la presse ou dans des conférences sur leurs activités antérieures ou donner leurs points de vue en relation avec leurs anciennes fonctions.

En effet, le texte publié à l’issue du Conseil des ministres indique que ce dernier « a poursuivi ses travaux par l’examen et l’approbation de deux avants projet de lois présentés par M. le vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat major de l’Armée Nationale Populaire, avant-projets modifiant et complétant respectivement, une Ordonnance de 1976 relative au statut des officiers de réserve ainsi qu’une Ordonnance de février 2006 portant statut des personnels militaires. Ces deux textes ont pour finalité de consolider les règles régissant l’obligation de réserve des Officiers Généraux et des Officiers supérieurs en retraite.

Prenant la parole après l’approbation de ces projets de loi, le Président Abdelaziz Bouteflika, ministre de la Défense nationale, Chef suprême des Forces armées, (a déclaré) (…) « C’est pour préserver la brillante image de l’Armée Nationale Populaire au sein de notre société et, pour maintenir également cette Institution au service exclusif de la République et au dessus des enjeux politiques ou politiciens, que nous avons jugé utile d’élaborer les avant-projets de lois que nous venons d’adopter aujourd’hui », a conclu le Président de la République.

Algerie1.com

Laisser un commentaire