Les pieds noirs ne seront pas indemnisés pour les biens immobiliers qu’ils possédaient en Algérie



Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé, mardi à Alger, qu’il était impossible d’indemniser les pieds noirs qui possédaient des biens immobiliers durant l’occupation française.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la signature d’un accord de coopération entre son secteur et le Haut-commissariat à l’Amazighité (HCA), M. Zitouni a souligné qu’il était impossible de satisfaire à la demande des pieds noirs portant leur indemnisation financière pour les biens immobiliers qu’ils possédaient durant l’occupation française de l’Algérie ».

« C’est la France qui a occupé l’Algérie et pillé ses richesses et même les biens de ses citoyens », a rappelé le ministre soulignant qu »il revient à l’Algérie de revendiquer la restitution de ses biens spoliés, notamment les archives nationales ».

Il a, par ailleurs, estimé que « toutes les lois et charte internationales confortent la position de l’Algérie sur ce point ».

Laisser un commentaire