Les Polonais protestent contre le bouclier antimissile US



Les habitants de la région où doit être déployée une base antimissile américaine refusent d' »être assis sur un tonneau de poudre ».

Des habitants du village polonais de Redzikowo et des localités voisines protestent contre l’implantation d’une base antimissile américaine près de leur foyer.

« Nous ne voulons pas être assis sur un tonneau de poudre », « Une menace réelle pèse sur la sécurité de la région », lit-on sur les pancartes que brandissent les manifestants rassemblés à l’endroit où doit se tenir vendredi la cérémonie de lancement du chantier du site.

Les autorités de la commune (région) du Słupsk, où est déployée la base américaine, sont également mécontentes d’un tel voisinage. Elles ont déjà demandé à des experts de calculer les pertes de la région qui a perdu un territoire de 500 hectares qui devait au départ être utilisé pour en tirer des bénéfices. Słupsk réclame des indemnisations au gouvernement.

L’accord entre la Pologne et les Etats-Unis sur le déploiement de missiles intercepteurs américains a été signé en 2008 et est entré en vigueur trois ans plus tard. Après la mise en service, la base de Redzikowo constituera un maillon du bouclier antimissile américain en Europe.

Jeudi, les Etats-Unis ont activé leur système de défense antimissile Aegis Ashore construit en Roumanie, en dépit des protestations de Moscou qui estime que le dispositif est dirigé contre son arsenal militaire. Il s’appuie sur les radars qui détectent le lancement d’un missile balistique.

En cas de conflit, la Pologne et la Roumanie pourraient s’exposer à une éventuelle frappe dirigée contre ces sites militaires, avertissent des experts russes.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire