Les pompiers marquent des points dans l’Alberta



CanadaLe changement de direction des vents a éloigné les flammes des habitants et des installations d’exploitations des sables bitumineux.

La météo changeante permet aux pompiers canadiens de souffler un peu.

Les incendies touchaient jeudi 505’000 hectares, contre 483’000 mercredi. Ils ont désormais atteint la province voisine, la Saskatchewan, mais selon Chad Morrison, chargé de la protection contre les incendies dans l’Alberta, la baisse des températures et la pluie vont aider les pompiers.

Si la qualité de l’air s’améliore et si les conditions de sécurité sont réunies, une partie des 90’000 habitants de la ville de Fort McMurray, évacués au début du mois, pourraient être autorisés à regagner leur maison à partir du 1er juin.

Autre signe encourageant, la compagnie Imperial Oil a annoncé jeudi qu’elle avait repris des opérations limitées sur le site de Kearl, qui n’a pas été touché par les incendies. La reprise complète de son exploitation dépendra d’un certain nombre de facteurs, parmi lesquels les conditions de sécurité et la qualité de l’atmosphère, indique la compagnie. (ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire