Les promesses non abouties d’Ali Haddad



Au lendemain de son élection à la présidence du Forum des chefs d’entreprise (FCE) en novembre 2014, Ali Haddad s’est engagé, lors d’une rencontre avec les présidents des clubs de football professionnel, à inciter les investisseurs à entrer dans le capital de ces sociétés sportives confrontées, déjà à l’époque, à de grosses difficultés financières. Plus de quinze mois plus tard, les promesses du patron de l’ETRHB n’ont toujours pas abouti. Ce qui fait dire à certains présidents de club que ce n’était peut-être que des professions de foi d’un homme qui venait de conquérir la prestigieuse organisation patronale. Il est possible aussi qu’il n’ait pas réussi à convaincre les hommes d’affaires à mettre de l’argent dans un segment qui ne semble pas, pour l’heure du moins, compétitif au plan économique. Des observateurs du milieu soulignent que le groupe pétrolier Sonatrach dépense davantage qu’il ne tire profit de sa participation au capital du MCA. Ali Haddad lui-même ne peut justifier d’un retour d’investissement de l’USMA. Difficile alors de capter les financements de ceux qui n’ont pas encore intégré le créneau.

Source : Rub.Radar

Laisser un commentaire