Les sapeurs russes se rapprochent du déminage complet de Palmyre



Apres les travaux de déminage dans la partie historique de Palmyre (province de Homs), les sapeurs russes nettoient actuellement les zones résidentielles de la ville.

« Au total, durant cette période, nous avons déminé 825 hectares de sol et 8.500 bâtiments et installations, nous avons détecté et désamorcé 18.000 objets explosifs », a déclaré le commandant des troupes russes du génie Youri Stavitski.

Il a noté que les sapeurs russes ont dû avoir affaire à de nouveaux moyens que les terroristes utilisent pour installer des objets explosifs.

« Nous avons retrouvé des bombes téléguidées, des bombes à fil, des dispositifs antimanipulation, ainsi que beaucoup de pièges explosifs différents », a-t-il fait remarquer.

Auparavant, à la périphérie de Palmyre lors d’une opération de reconnaissance du génie, les sapeurs russes avaient retrouvé un entrepôt de l’Etat islamique, dans lequel il y avait plus de 12.000 mines et obus.

Le 21 avril, le ministère russe de la Défense avait annoncé que les travaux de déminage dans la partie historique de Palmyre étaient achevés, tandis que les sapeurs russes s’apprêtaient à passer aux zones résidentielles de la ville.

Les spécialistes russes disposent de détecteurs électromagnétiques de mines, de détecteurs des lignes de commande des détonateurs et d’autres équipements permettant de remplir les missions assignées. Le groupe comprend également des chiens entraînés à rechercher des engins explosifs.

La ville de Palmyre a été reprise aux combattants de Daech par les unités de l’armée gouvernementale syrienne avec le soutien de l’aviation russe. Après sa libération, la Russie a envoyé sur les lieux ses experts pour procéder au déminage de nombreux explosifs, mines et bombes artisanales installés dans les endroits les plus inattendus.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire