Les USA veulent intensifier leurs frappes en Afghanistan



Alors que les forces de sécurité afghanes rencontrent des difficultés dans la lutte contre les talibans, les autorités américaines entendent intensifier leurs frappes contre les terroristes.

Washington envisage la possibilité d’élargir les capacités de son armée et d’intensifier les frappes aériennes contre les talibans en Afghanistan, a déclaré à l’agence Associated Press un haut responsable du Pentagone.

Bien que la résolution définitive ne soit pas encore prise, les milieux militaires sont dans l’ensemble persuadés de la nécessité d’élargir les possibilités d’assistance aux forces afghanes, a ajouté le responsable.

Mais les talibans ne sont pas les seuls à être « pris pour cible » par l’aviation militaire américaine. L’opération effectuée dernièrement sur l’ordre personnel du président Barack Obama ne s’est pas déroulée comme prévue. Ainsi, lors du raid visant à éliminer le chef du mouvement des talibans, les drones ont en réalité frappé des civils, un chauffeur de taxi et son passager.

Rappelons que dans la nuit du 4 octobre, l’aviation américaine a bombardé un hôpital de l’ONG Médecins sans frontières dans le nord de l’Afghanistan, faisant 42 morts et des dizaines de blessés. Après le bombardement de l’hôpital de MSF, Washington a simplement déploré une « erreur humaine tragique ».

La situation sécuritaire en Afghanistan s’est nettement détériorée au cours des derniers mois. Après avoir pris le contrôle de vastes territoires dans les régions agricoles du pays, le mouvement radical Taliban vise désormais à dominer les grandes villes. Par ailleurs, l’influence du groupe djihadiste Daech a fortement augmenté dans le pays.

Les talibans ont renforcé leur influence à l’issue de l’opération de l’Otan en Afghanistan, ce qui n’a fait qu’aggraver la situation dans ce pays. A l’heure actuelle, le mouvement islamiste radical compte, selon diverses estimations, entre 40.000 et 60.000 combattants en Afghanistan. 

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire