L’évaluation préliminaire du plan anti-cancer sera soumise au président de la République en mai 2016



ALGER- Le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a indiqué lundi à Alger que l’évaluation préliminaire du plan national anti-cancer (2015/2019) sera soumise au président de la République en mai prochain.

En marge de l’installation de la commission sectorielle de lutte contre les maladies non transmissibles (MNT), le ministre a précisé que la commission nationale chargée de la mise en oeuvre du plan national anti-cancer se réunira la semaine prochaine pour évaluer la première étape du plan, une année après sa mise en application.

Cette évaluation préliminaire sera soumise au président de la République en mai prochain, a-t-il fait savoir, soulignant que 40 recommandations sur les 68 portée par ce plan ont été concrétisées, soit un niveaux de réalisation à 50%.

M. Boudiaf a préconisé l’intensification des efforts pour faire aboutir le plan anticancer et mieux maîtriser cette affection.

Concernant les dysfonctionnements enregistrés dans la prise en charge des malades à travers le territoire, le premier responsable du secteur a insisté sur la nécessité d’améliorer la qualité des soins dans différents centres anti-cancer.

Lire l’article depuis sa : Source

Laisser un commentaire