L’investissement touristique en Algérie doit être « diversifié »



L’investissement touristique en Algérie doit être « diversifié » pour répondre aux attentes des touristes nationaux et étrangers, a indiqué lundi le ministre du Tourisme et de l’artisanat, Mohamed Amine Hadj-Saïd.

« L’investissement touristique doit être diversifié pour répondre aux attentes des touristes nationaux et étrangers. Nous avons un pays vaste et nous devons développer toutes les formes de tourisme pour créer la concurrence et améliorer les prestations de services », a souligné le ministre sur les ondes de la chaîne III de la Radio algérienne.

Rappelant que chaque région de l’Algérie a ses « spécificités », le ministre a déploré le fait que les investissements touristiques « soient majoritairement urbains (tourisme d’affaires et de voyages), au moment où les infrastructures hôtelières font crucialement défaut dans d’autres parties du pays, notamment dans le sud ».

M. Hadj-Saïd a réitéré, par ailleurs, l’autre priorité de la stratégie nationale de développement de son secteur et qui consiste à privilégier le tourisme domestique considéré comme la « base » de la promotion de la destination Algérie.

S’agissant de l’amélioration des capacités d’accueil, le ministre a fait état du lancement de 130 projets au niveau des zones d’expansion touristique (ZET) d’une capacité de 130.000 lits.

APS

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Maghrebemergent.com

Laisser un commentaire