L’Otan multiplie les dépenses par quatre pour muscler son flanc Est



En visite à Varsovie, le secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis Anthony Blinken a qualifié la « lutte contre les menaces sur les flancs Est et Sud » de devoir de l’Otan.

Le représentant du département d’Etat a promis que les Etats-Unis continueront à participer aux activités de l’Alliance, dont les dépenses devraient être multipliées par quatre.

« Nous les avons fait passer de 790 millions à 3,4 milliards de dollars, ce qui nous permettra de déployer une division équipée entière en Europe. Un bataillon de 4.000 soldats sera déployé sur le flanc Est, ce qui assurera une présence tournante permanente en Europe », a déclaré M.Blinken.

Selon lui, les militaires de l’Otan seront présents en Pologne « chaque jour ».

Précédemment, le nouveau Commandant suprême des forces alliées en Europe, le général américain Curtis Scaparrotti, a appelé l’Alliance à poursuivre son renforcement militaire sur le flanc Est pour faire face à la Russie et à la menace terroriste. De son côté, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a rétorqué que Moscou ne constituait une menace pour personne, mais était déterminé de protéger ses intérêts.

Début mai, le chef du Pentagone Ashton Carter a fait savoir que l’Otan envisageait de déployer quatre nouveaux bataillions de l’Alliance dans les pays baltes et en Pologne. En réponse, trois nouvelles divisions militaires seront créées en Russie en vue de faire face au renforcement de la présence militaire de l’Otan près des frontières russes, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

Moscou a à plusieurs reprises manifesté son mécontentement à l’égard du renforcement de l’Otan à proximité de ses frontières, indiquant que la Russie comptait apporter une réponse appropriée à la politique de l’Occident.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire