Maria Sharapova troque le tennis contre Harvard



On apprend à tout âge: bien décidée à profiter d’une « parenthèse utile », la joueuse de tennis Maria Sharapova va reprendre ses études à la Harvard Business School.

De son propre aveu, Maria Sharapova compte commencer ses études en septembre prochain.

Visiblement très ravie, elle n’a pas hésité à partager sa joie sur Twitter.

« Je ne sais pas comment tout cela est arrivé, mais salut, Harvard! Je ne peux plus attendre pour commencer mes études! »

Sharapova, ancienne numéro deux mondiale, a été suspendue début juin pour deux ans par la Fédération internationale de tennis (ITF) pour avoir pris du meldonium, un médicament inscrit depuis janvier à la liste des produits prohibés.

Sharapova avait annoncé elle-même son contrôle positif le 7 mars à Los Angeles et reconnu qu’elle avait bien continué à consommer du meldonium en 2016. Elle avait admis ne pas avoir pris connaissance de la liste des nouveaux produits interdits.

La Russe, lauréate de cinq tournois du Grand Chelem, avait expliqué qu’elle prenait ce médicament sur prescription médicale depuis dix ans pour traiter « un déficit en magnésium, une arythmie cardiaque et des cas de diabète dans sa famille ».

Le jury indépendant mandaté par l’ITF a retenu une suspension de deux ans pour « violation du règlement antidopage », et non de quatre ans, comme cela aurait pu être le cas si la volonté d’amélioration des performances avait été avérée.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire