Maroc : polémique après les propos d’un ministre sur les touristes à Marrakech



Des touristes étrangers viennent à Marrakech, haut lieu du tourisme dans le sud marocain, pour «passer beaucoup de temps à commettre des péchés et s’éloigner de Dieu», a déclaré, jeudi, le ministre marocain de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, lors d’une visite dans une école coranique, suscitant un début de polémique sur les réseaux sociaux.

Hier, une vidéo rapportant les propos de M. Ramid a commencé à être diffusée sur des réseaux sociaux et sites Internet marocains. «Les ministres islamistes ont du mal à se débarrasser de leurs habits religieux et à se consacrer à leurs fonctions ministérielles», pouvait-on, notamment, lire sur le site d’information marocain goud.ma., un des sites en langue arabe parmi les plus consultés au Maroc. Le secteur du tourisme est la principale source de devises du royaume avec les transferts d’argent des Marocains établis à l’étranger et les ventes de phosphate. Après des années fastes, ce secteur a connu une année très modeste en 2011, marquée par une quasi-stagnation du nombre de visiteurs et une baisse des nuitées, selon des chiffres officiels. En avril 2011, un attentat à la bombe, perpétré dans un café sur la place principale de Marrakech, avait fait 17 morts dont onze touristes européens. L’auteur de l’attentat et son principal complice ont été condamnés à la peine capitale.

Source : Infosoir

Infosoir

Laisser un commentaire