MasterCard: souriez pour payer !



L’entreprise de système de paiement MasterCard introduira un service qui permettra aux clients d’authentifier leurs transactions par l’intermédiaire de selfies.

La compagnie entend mettre en place ce service afin d’améliorer la vérification d’identité pour les paiements effectués à l’aide de portable, rapporte le journal britannique The Financial Times.

Selon le journal, cette technologie permettra aux utilisateurs d’achever les transactions à l’aide d’empreintes digitales ou de selfies au lieu de composer des codes PIN ou des mots de passe.

​Une version d’essai fonctionne aujourd’hui au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Le service avait également été testé aux Etats-Unis. Il sera disponible dans 14 pays d’ici l’été 2016, lit-on dans une annonce de MasterCard.

​La compagnie finance également d’autres technologies d’authentification par l’intermédiaire de smartphones et de tablettes. A l’étude, un bracelet qui mesure le pouls du client ou encore un système de détection du timbre de la voix.

Ajay Bhalla, chef du département de la sécurité chez MasterCard, a déclaré que le groupe était en train de tester des technologies de sécurité qui se basent sur le scanning de l’iris et de la voix, permettant d’éliminer toute fraude. 

« Les consommateurs ont bien aimé ces technologies », a-t-il dit à propos des essais du « selfie pay » aux Pays-Bas et aux États-Unis.

MasterCard Worldwide est une entreprise américaine de système de paiement dont le siège se situe à Purchase, dans l’Etat de New York (Etats-Unis). Cette société a été créée par United California Bank dans le but de faire concurrence à la carte de crédit BankAmericard, émise par Bank of America. Actuellement 32 millions de commerces dans le monde affichent la marque d’acceptation MasterCard. La société occupe la troisième place dans le classement des systèmes de paiement les plus populaires du monde. Le système chinois UnionPay occupe la première place sur le podium, juste devant VISA.

Lire l’article depuis sa : Source

Laisser un commentaire