MCO : 1er round de négociations entre Baba et Bijotat !



Apparemment, le choix de la direction du Mouloudia est porté sur l’ancien entraîneur de la JS Kabylie, Dominique Bijotat. Accusant un léger retard en matière de la désignation d’un entraîneur en chef appelé à arrêter l’effectif de la saison 2016-2017, fixer la date de la reprise des entraînements et préparer le stage d’intersaison, le Mouloudia d’Oran, par le biais de son président Ahmed Belhadj, a décidé d’accélérer le processus et passer à la vitesse supérieure avec l’ancien international français qui est en train de faire l’unanimité chez les membres du CA. Après avoir fait leur petite enquête en consultant certains proches de la JS Kabylie et qui s’est avérée concluante, les dirigeants du MC Oran se sont directement lancés dans les négociations pour engager le plus tôt possible le technicien français.

Zarabi comme interlocuteur
Jusqu’à présent, aucun dirigeant du MCO encore moins le président n’a pris langue directement avec le coach en question. Sachant que Bijotat a débarqué à Tizi Ouzou en compagnie de Zarabi, la direction  a choisi de lancer les discussions avec son ancien joueur qui a un contact direct avec Bijotat. En tous les cas, le technicien français a donné son accord de principe avant-hier en fin d’après-midi, avant que l’agent Zarabi et la direction du Mouloudia ne se mettent à parler d’argent. Les deux parties ont même réussi le jour même à trouver un terrain d’entente sur le montant du salaire que doit percevoir Bijotat.

Il reste un petit détail à régler
A en croire une source bien informée, il ne reste qu’un petit détail à régler entre les deux parties afin que le coach français officialise sa venue à Oran. Un détail que Zarabi et Baba devaient le régler hier après-midi. Il s’agit du montant de l’avance que devra toucher le coach avant d’entamer son travail avec les Rouge et Blanc. Le président devra l’informer du maintien des autres membres du staff, à savoir Mecheri Bachir et Saoula Karim.

Il débarquera rapidement à Oran si…
Si on arrive à tout conclure avec lui, Bijotat, qui dispose d’une carte de séjour valable jusqu’au mois d’août prochain et un permis de travail depuis le temps où il travaillait pour la JS Kabylie, devra débarquer dans les meilleurs délais à Oran pour signer son contrat, voir de plus près les installations à Oran et fixer la date de la reprise des entraînements.

Laisser un commentaire