Mois du patrimoine: début du concours à Alger



En parallèle avec le mois du patrimoine (18 avril-18 mai), un concours a débuté mardi à l’initiative de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Alger avec la coordination de l’Association « Sauvons la Casbah » et la « Fondation de la Casbah » avec l’objectif d’informer les élèves sur l’histoire et les anciens sites de la Casbah.

L’organisation du concours placé sous le slogan « Connaitre mon patrimoine pour le protéger » tend en premier lieu, à informer les élèves sur l’histoire de la ville séculaire de Mezghena en vue de le protéger et de le préserver, a déclaré Mme Djabali Farida, présidente de la commission des affaires sociales, culturelles, religieuses et du waqf de l’APW.

Elle a précisé que le choix des élèves concernés par le concours et au nombre de 750, intervenait sur la base de leurs résultats scolaires.

Le concours prévu le 29 mai prochain, portera sur les connaissances reçues lors des visites effectuées au coeur de la Casbah.

Les résultats seront connus à la mi Ramadhan et suivis par la remise des prix aux lauréats qui consistent en des montants de 1 million de DA, de 600 000 DA et de 300 000 DA.

Les montant qui seront partagés entre les lauréats et leurs établissements scolaires respectifs sont destinés à l’acquisition d’articles et équipements scolaires nécessaires en faveur des démunis en prévision de la prochaine rentrée scolaire.

D’autres prix d’encouragement à savoir des ordinateurs, seront remis à dix élèves.

Dans une déclaration à l’APS, le président de l’Association « Sauvons la Casbah », Belkacem Babassi, a indiqué que les élèves, étant les hommes et les femmes de demain, sont tenus de connaitre le patrimoine de la ville de Sidi Abderrahmane en les rapprochant davantage du legs matériel et immatériel de la Casbah datant de l’époque ottomane.

Les visites prévues dont bénéficieront à partir de ce jour et jusqu’au 24 mai prochain, englobe Dar Essoltane, les rues de la vieille Casbah et la maison où sont tombés en martyr Hassiba Ben Bouali, Ali La Pointe et le petit Omar, ainsi que la visite des mosquées de la ville dont Ketchaoua, Jamaa el Kebir, Kasr El maakra, Dar Khdaouj el amia et enfin Dar Aziza.

L’encadrement des élèves lors de ces visites a été confié à des historiens, des enseignants universitaires, des ingénieurs et des spécialistes en archéologie et sociologie qui s’emploieront à apporter toutes les informations sur l’ histoire de la Casbah et donner des réponses à toutes les interrogations des enfants.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire