Mondial 2018 : les choses sérieuses commencent pour la sélection algérienne



La sélection algérienne est tombée dans le « groupe de la mort », vendredi dernier au Caire, lors du tirage au sort du dernier tour des éliminatoires du Mondial 2018, avec tout ce que cela comporte comme stress et inquiétudes pour les supporters algériens.

En héritant de deux grosses cylindrées du continent, le Cameroun et le Nigeria en l’occurrence, et à un degré moindre la Zambie, l’Algérie ne peut guère s’estimer heureuse. Certes, le Nigéria d’aujourd’hui n’est pas celui de 1994, et le Cameroun de Roger Milla est un lointain souvenir, mais les difficultés à éviter ces obstacles demeurent entières.

La sélection algérienne éprouvera certainement les pires difficultés face au Cameroun, considéré comme la bête noire des Algériens. Ajoutez à cela le fait que le président de la CAF, Issa Hayatou, est un Camerounais et vous trouverez que les coulisses, qui ne sont pas à sous-estimer dans pareils cas, seront cette fois-ci dominées par autrui.

Il est vrai que sur le plan purement technique, l’Algérie part légèrement favorite face à ses adversaires. En effet, avec une attaque qui crache le feu et une capacité à se porter en contre-attaque à une vitesse fulgurante (l’Allemagne en sait quelque chose), la sélection algérienne a de quoi inquiéter les défenses les plus hermétiques du continent africain.

Mais les adversaires de l’Algérie, qui ne sont pas dupes, feront valoir leurs propres qualités, l’impact physique en premier, très préjudiciable pour des joueurs comme Slimani, Mahrez et autre Brahimi. Nos adversaires n’ignorent sûrement pas aussi que l’axe central de l’équipe algérienne n’est plus ce qu’il était du temps d’Antar Yahia et Madjid Bouguerra, et axeront donc tous leurs efforts au niveau de cette brèche.

La sélection algérienne ne devrait surtout pas débuter en octobre prochain par un faux pas, si elle veut vraiment être du voyage au pays de Vladimir Poutine. Le moindre point glané aura son pesant d’or dans le décompte final, dans ce groupe où les victoires par sept buts d’écart relèveront tout simplement de l’utopie.

Reste enfin cette énigmatique domiciliation au stade Tchaker de Blida que les amateurs du ballon rond ne comprennent pas. C’est un stade fétiche, disent les uns. Personne n’osera prendre la décision de domicilier ces matchs au stade du 5-Juillet, appelé désormais «le Tribunal», soutiennent d’autres.

Ahcène Bettahar

Les résultats du tirage au sort

Résultats du tirage au sort du troisième et dernier tour des qualifications de la Coupe du Monde 2018 en Russie, effectué vendredi au siège de la Confédération africaine de football (CAF) au Caire :

Groupe A: Tunisie, Libye, RD Congo, Guinée

Groupe B: Zambie, Cameroun, Algérie, Nigeria

Groupe C: Gabon, Mali, Côte d’Ivoire, Maroc

Groupe D: Sénégal, Afrique du Sud, Burkina Faso, Cap Vert

Groupe E: Ghana, Egypte, Congo, Ouganda

Lire l’article depuis sa source : lematindz.net

Laisser un commentaire