Moscou aidera Luc Besson à tourner un film sur le naufrage du Koursk



Le naufrage du sous-marin nucléaire russe Koursk le 12 août 2000 en mer de Barents a coûté la vie aux 118 membres d’équipage.

Le ministère russe de la Défense coopérera avec le réalisateur et producteur français Luc Besson qui entend tourner un film-catastrophe consacré au naufrage du sous-marin nucléaire russe Koursk, a annoncé samedi à Moscou Anton Goubankov, en charge de la culture au ministère de la Défense.

« Luc Besson nous a contacté pour tourner un film sur le sous-marin Koursk. Nous travaillerons ensemble sur ce film. C’est important pour nous », a indiqué M.Goubankov à la radio Echos de Moscou.

Selon le responsable, les discussions sont actuellement en cours sur la question du lieu du tournage.

Les médias ont rapporté en août 2015 que le studio de cinéma EuropaCorp, fondé par Luc Besson, allait se lancer dans le projet de réalisation d’un film-catastrophe sur le naufrage du sous-marin nucléaire russe Koursk. Selon
Variety
, le scénario, écrit par Robert Rodat (Il faut sauver le soldat Ryan), est fondé sur le livre de Robert Moore « A Time to Die » (le Temps de mourir).

Le sous-marin nucléaire (SNLE) K-141 Koursk, l’un des sous-marins russes les plus modernes de l’époque, a coulé le 12 août 2000 en mer de Barents lors d’exercices navals. Les 118 membres d’équipage ont péri. Il s’agit de la plus grave catastrophe dans l’histoire de la flotte sous-marine russe. Selon le Parquet général de Russie, l’explosion d’une torpille dans un tube de lancement a provoqué la déflagration des autres torpilles dans le premier compartiment du sous-marin.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire