Najat Vallaud relance la polémique : «Main mise de la France sur l’éducation algérienne»



Soupçonnée depuis sa designation comme ministre de l’éducation, par les arabises et leurs relais médiatiques, Nouria Benghabrit, revient une autre fois au devant de la scène, avec une ancienne-nouvelle polémique qui enfle sur la «Main mise de la France sur l’école algérienne». En effet, Plusieurs médias, députés et activistes reprochent à Nouria Benghabrit sa «Francophilie» en allant jusqu’à l’accuser d’élaborer un plan pour «franciser l’école algérienne en faisant appel à des experts français» pour la deuxième phase des réformes.

La visite de la ministre française de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem dans le cadre de la délégation ministérielle présidée par le premier ministre français, Manuel Valls, en voyage depuis hier soir en Algérie, est une autre occasion pour relancer la polémique, notamment après les propos tenus par la ministre française sur la collaboration entre les deux pays et la formation des cadres algériens de l’éducation en France.

Cela malgré les démentis incessant de Nouria Benghabrit «La commission au niveau du ministère de l’Education travaille sur la révision des programmes depuis 2009, et ceci entre dans le cadre de la révision ordinaire des programmes», a-t-elle affirmé précisant que cette commission s’est penchée sur les programmes de 2003 ce qui donne environ 13 ans de durée, alors que «la norme internationale oscille entre 3 et 5 ans». La ministre a expliqué dans ce contexte, que les nouveaux programmes, dits de «deuxième génération, accordent plus de liberté à l’enseignant et plus de responsabilité dans l’évaluation des élèves, en prenant en considération ses différentes compétences dans l’apprentissage». «C’est une vision qui donne une meilleure cohérence et confort à l’enseignant qui doit avoir une capacité de mesure. Nous sommes passés du programme au curriculum», a explicité Benghabrit dans une déclaration accordée à l’APS

http://www.kabylie-news.com/2016/04/video-najat-vallaud-relance-la.html

Cliquez
ici

pour lire l’article depuis sa source

Kabylie-news.com

Laisser un commentaire