Obama prêt à aider Erdogan à enquêter sur le coup d’Etat



Les présidents turc et américain se sont entretenus mardi au téléphone de la situation actuelle en Turquie et surtout de la tentative de coup d’Etat survenue la semaine dernière.

Barack Obama a proposé à son homologue turc son aide dans l’enquête sur la tentative de coup d’Etat, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest lors d’un point presse. Le président a aussi tenu à souligner que l’enquête devait se dérouler en pleine conformité avec les procédures démocratiques.

De même, les chefs d’Etat ont discuté du sort du prêcheur islamique Fethullah Gulen, résidant actuellement à Saylorsburg (Pennsylvanie, Etats-Unis) et dont l’extradition est très désirée par Ankara.

« Le gouvernement turc a présenté aux Etats-Unis un document électronique sur le statut de M.Gulen », a précisé le porte-parole de la Maison Blanche.

Le département d’Etat et le ministère de la Justice vont examiner ces documents du point de vue de l’accord d’extradition qui est en vigueur entre les Etats-Unis et la Turquie depuis plus de 30 ans, a-t-il poursuivi.

Vendredi soir, des militaires turcs ont tenté de perpétrer un coup d’État dans le pays. Après l’échec du putsch, les forces de l’ordre ont interpellé plus de 6.000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs.

Selon Ankara, la rébellion avortée a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, ainsi qu’au moins 1.400 blessés. Les autorités soupçonnent Fethullah Gülen, prêcheur islamique et opposant, résidant actuellement à Saylorsburg (Pennsylvanie, Etats-Unis), d’avoir organisé la tentative de coup d’Etat, mais ce dernier dément son implication.

A l’heure actuelle, la rébellion a été matée par les forces de l’ordre, même si la tension persiste dans certains secteurs d’Istanbul et d’Ankara.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire