Oran / Ramadan : Le souk errahma de retour



Commerce  n Il sera implanté au palais des expositions de M’dina Jdida avec des ventes directes producteur-consommateur de produits divers.

Des fruits, des légumes et des viandes rouges et blanches seront proposés aux consommateurs à des prix défiant toute concurrence, a assuré hier dimanche le président de la Chambre de commerce et de l’industrie de l’Oranie (CCIO). Abed Mouad a précisé que cette manifestation économique, organisée au niveau du terre-plein du palais des expositions de l’Entreprise des manifestations économiques (Emec) durant tout le mois de ramadan, accueillera quelque 70 producteurs de produits de consommation, notamment les fruits et légumes, les viandes rouges et blanches, ainsi que des produits de première nécessité à des prix très étudiés.

Le président de la CCIO a ajouté que des entreprises publiques et privées participeront à cette manifestation économique de solidarité qui a pour objectif, non seulement la vente de produits nationaux, mais aussi d’alléger le fardeau sur les citoyens qui font face à de grandes dépenses durant le mois sacré, ainsi que pour les fêtes de l’Aïd el-Fitr. Par ailleurs, et toujours dans la perspective du mois de ramadan, une foire spécial «chaâbane» sera organisée du 15 mai au 2 juin prochain, a encore indiqué Abed Mouad. La foire en question, également organisée par la CCIO, aura lieu au niveau de l’avenue Chakib-Arslane, sur un grand espace aménagé et accueillera une soixantaine d’exposants qui proposeront exclusivement des articles de production nationale à des prix concurrentiels, particulièrement les produits alimentaires de première nécessité, ainsi que des effets vestimentaires, entre autres. La solidarité avec les personnes à faible revenu ne s’arrête pas là.

Deux milliards de dinars ont été débloqués pour le couffin de ramadan pour la seule commune de Bir El-Djir à Oran. Environ 6 000 familles de la commune bénéficieront des couffins de ramadan 2016. Les personnes concernées par cette opération sont celles qui perçoivent un revenu ne dépassant pas les 6 000 DA, les bénéficiaires du dispositif d’aide à l’insertion sociale, les personnes handicapées à 100%, les bénéficiaires de l’allocation forfaitaire de solidarité, ainsi que des personnes non assurées sociales.

La distribution des packs alimentaires a été lancée dans certaines communes et devra être achevée deux jours avant le mois sacré afin de permettre aux familles démunies d’entamer le mois de ramadan dans de bonnes conditions. Ainsi, le couffin contiendra des produits alimentaires d’une valeur de 3 500 DA et comprendra comme à son accoutumée des produits alimentaires de base, 10 kg de semoule, 5 kg de farine, 2 kg de pois chiche, 1 kg de riz, 2 kg d’orge, 1 kg de gruau de maïs, 5 litres d’huile, 2 kg de tomates concentrées, 3 kg de sucre, quatre paquets de 250 grammes de café, un paquet de 500 grammes de lait en poudre et 500 grammes de margarine.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Infosoir.com

Laisser un commentaire