Oran: Tebboune explose le plan de charge de l’OPGI



Outre la réalisation de logements, l’OPGI est chargé par le ministre de réaliser les infrastructures d’accompagnement.

Face à l’important programme de logements de la wilaya d’Oran, soit la réalisation de plus de 105 000 unités tous types confondus, et afin de doter les nouveaux pôles urbains réalisés dans plusieurs quartiers et localités de la wilaya d’Oran de nouvelles infrastructures d’accompagnement, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a créé un nouveau concept celui de “Cité d’habitat intégré”. À titre d’exemple, le ministère de l’habitat a programmé “3 groupes scolaires, 3 collèges, 1 lycée, un centre de santé, une sûreté urbaine, le tout géré par l’OPGI pour le pôle urbain de 17 000 unités à Oued Tlélat”, confie notre source.
Du coup, outre la réalisation de logements, l’OPGI est chargé par le ministre de réaliser les infrastructures d’accompagnement… “Le plan de charge de l’OPGI explose et l’office sera-t-il au rendez-vous ?”, s’inquiète un commis de l’État qui devra faire face aux doléances des relogés. En effet, avec cette surcharge supplémentaire, l’OPGI respectera-t-il les délais de réalisation, surtout quand on sait que la plupart de ces projets devront être réceptionnés en 2017 ?
D’habitude, c’est la Dlep qui s’occupe de la réalisation des infrastructures d’accompagnement, et celle-ci est aussi rattachée au ministère de l’Habitat, alors pourquoi la remplacer par l’OPGI ? Face à l’inquiétude grandissante des responsables locaux dont leurs nouveaux pôles urbains connaissent un important déficit en matière de dotation d’infrastructures, certains suggèrent l’implication des communes et de la Dlep pour faire face au défi et afin d’alléger le cahier des charges de l’OPGI qui patauge déjà dans son programme d’habitat où ses chantiers accusent beaucoup de retard. Le cas des autorités locales d’Oued Tlélat, qui ont pris les devants en lançant les travaux d’un groupe scolaire qui sera opérationnel dès la rentrée scolaire prochaine dans le cadre du PCD, est significatif.
NOUREDDINE BENABBOU

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire