Ottawa met fin à ses opérations de combat contre Daech



Les forces aériennes canadiennes ont cessé de mener des frappes contre les positions de l’Etat islamiques en Syrie et en Irak, apprend-on d’une déclaration du ministère des Finances du Canada.

Les six avions des forces aériennes canadiennes sont censés quitter progressivement la région dans les semaines à venir. Par ailleurs, l’aviation canadienne continuera de fournir un appui aux opérations aériennes de la coalition internationale en effectuant des missions de reconnaissance aérienne et d’observation ainsi que le ravitaillement des avions en l’air.

 »Le 15 février, conformément à l’ordre du gouvernement canadien, les forces armées ont terminé leurs frappes dans le cadre de l’Operation IMPACT (le nom de la campagne militaire canadienne en Syrie et en Irak) », lit-on dans le document.

La semaine dernière, le premier ministre du Canada Justin Trudeau annonçait l’intention d’Ottawa d’arrêter ses opérations de combat contre Daech le 22 février au plus tard. Dans le même temps, le Canada envisage d’augmenter le nombre de ses militaires participant à l’entraînement des forces armées irakiennes.

Pour le moment, environ 600 militaires et 70 membres des forces spéciales canadiennes entraînent l’effectif des groupes kurdes.

Lire l’article depuis sa : Source

Laisser un commentaire