Ould Ali salue le « retour de la stabilité » à la Fédération algérienne de karaté



Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a salué dimanche le « retour de la stabilité » à la Fédération algérienne de karaté-do après plusieurs mois de turbulences.

M. Ould Ali a insisté pour que le karaté, à « l’instar de plusieurs autres disciplines largement ancrées au milieu des jeunes, doit se préserver de toute autre visée que celle sportive ».

El Hadi Ould Ali a reçu au niveau du siège de son ministère (MJS) des responsables des Fédérations de karaté-do, de full contact, kick boxing et disciplines assimilées avec qui il a abordé l’état de développement de ces disciplines », a indiqué le MJS dans un communiqué.

Saluant le « retour de la stabilité » au sein notamment de la Fédération de karaté-do, le premier responsable du sport en Algérie a rappelé que « le respect des textes et règlements en vigueur est la seule garantie d’une action pérenne et d’un développement des pratiques sportives qui mettent l’athlète au-dessus de toute autre considération ».

Lors de sa rencontre avec les responsables de la Fédération algérienne de golf (FAG), qui clôture ainsi ce premier cycle de concertation, le ministre, « attentif au problème d’infrastructures posé par les membres de la fédération, a indiqué qu’une solution devra être trouvée pour rentabiliser les infrastructures du secteur mais également contribuer au développement de cette discipline ».

« Ainsi, il a instruit ses services à l’effet d’organiser une séance de travail avec les responsables de l’Office du complexe olympique Mohamed-Boudiaf (OCO), en vue de trouver une solution pérenne à la relance de cette discipline et de toutes les activités qu’elle engendre en termes touristique et d’animation », conclut le texte.

Laisser un commentaire