Ouyahia s’offre un Bureau national sur mesure, appelle à rationaliser les subventions



Après avoir éliminé ses opposants au conseil national, Ouyahia s’offre un Bureau national sur mesure. Sa liste a été validée par le conseil national réuni les 3 et 4 juin à Zeralda. Ouyahia qui a promis le changement a pris le soin de reconduire ses hommes. En effet, Abdesselam Bouchouareb, Chihab Seddik, Miloud Chorfi, Mohamed Guidji, Azzedine Mihoubi, préservent leur siège au niveau du bureau national. Idem pour Nouara Djaafar et Fouzia Bensahnoun. Ouyahia a renforcé son bureau en faisant appel à de jeunes militants et militantes.

Prenant la parole, ce samedi 4 juin à la clôture du conseil national, Ouyahia a invité ses militants à la mobilisation en perspective des échéances électorales de 2017. Il promet de revenir sur les questions saillantes de l’actualité nationale, notamment les fuites des épreuves de BAC demain à l’occasion de la conférence de presse qu’il compte organiser au siège du parti.

Par ailleurs, le conseil national du RND a réitéré « la disponibilité » du Rassemblement au dialogue avec tous les partis politiques, « y compris de l’opposition, autour de projets ou de démarches respectueuses de la Constitution et des institutions de la République ».

Sur le plan économique, il invite « à la prudence » par rapport au recours aux emprunts extérieurs auxquels appellent certaines voix, car de telles solutions, dit-il, « risquent d’hypothéquer demain, la souveraineté économique du pays et d’entraîner des conséquences sociales dramatiques pour la population ».

En outre, le conseil national appelle à la mise en route, dès à présent, « d’une rationalisation des subventions » publiques de sorte à les concentrer graduellement sur les citoyens aux faibles revenus ou démunis et garantir ainsi la pérennité de la politique de justice sociale et de solidarité nationale.

Source : tsa-algerie.com / Achira Mammeri

Laisser un commentaire