Paris: plusieurs événements estivaux annulés faute d’une sécurisation “suffisante”



Des événements qui n’offrent pas des “garanties suffisantes de sécurité” ont été annulés à Paris et en Ile-de-France, annonce la préfecture.

Paris: plusieurs événements estivaux annulés faute d’une sécurisation “suffisante”

Certains événements “ne présentant pas de garanties satisfaisantes de sécurité” à Paris et en Ile-de-France seront annulés, à “l’instar de la piétonisation des Champs-Élysées”, du “cinéma en plein air” et du “tournoi de basket Quai 54”, a annoncé mercredi la préfecture de police.

Après l’attentat de Nice, “les dispositifs de sécurisation des différentes manifestations ont fait l’objet d’un examen attentif et ont été, pour nombre d’entre eux, renforcés significativement” précise le communiqué, qui donne en exemple Paris Plages.

Paris Plages sous haute sécurité

La préfecture de police de Paris précise que Paris Plages sera bien maintenu, mais sous le contrôle resserré des forces de l’ordre.

“Durant les périodes d’ouverture au public, les forces de l’ordre et les militaires du dispositif Sentinelle assureront une présence sur les quais, sur les parties en hauteur et les ponts, afin d’assurer la sécurité du public présent” précise la préfecture.

Sans donner plus de précision sur la liste des événements qui seront annulés cet été à Paris et en Île-de-France, la préfecture affirme que par ailleurs, le site de la Villette sera particulièrement surveillé par les forces de l’ordre.

Le cinéma en plein air de La Villette concerné

Le festival de cinéma en plein air qui avait commencé le 13 juillet dernier à La Villette est lui aussi concerné puisqu’il est annulé jusqu’à nouvel ordre. Selon France bleu, la préfecture demande aux organisateurs de mettre en place un système de filtrage similaire à celui des fan zones de l’Euro. Mais ils ignorent s’ils vont pouvoir mettre en place un tel système.

Au total, “pour assurer une sécurisation renforcée des grands événements, les forces mobiles et les militaires du dispositif Sentinelle sont déployés sur une quarantaine de sites de la Région Ile-de-France les plus sensibles et susceptibles d’accueillir un large public”.

Nathalie Kosciusko-Morizet a jugé “normale” une telle annulation. “On a des forces de l’ordre qui sont épuisées”, a justifié la député LR de l’Essonne.

Ailleurs en France, c’est le feu d’artifice de Cannes qui a été annulé par le maire de la ville.

Tamurt News

Lire l’article depuis sa source : tamurt.info

Laisser un commentaire